Le voile de Téhéran

Résumé 

Afficher l'image d'origine

« Quand j’ai repris mes esprits, je me trouvais chez cet homme, dans la chambre à coucher. Debout dans un coin de la pièce, je serrais étroitement contre moi le tchador blanc dont on m’avait affublée avant de me conduire dans cette maison. J’essayais de ne faire aucun bruit, espérant qu’il ne remarquerait pas ma présence. Dans ce silence absolu, les larmes coulaient jusque sur ma poitrine. Mon Dieu, comment comprendre ces moeurs ? Un jour, ma famille voulait me tuer sous prétexte que j’avais échangé quelques mots avec un homme que je connaissais depuis deux ans, sur lequel je savais beaucoup de choses, que j’aimais et que j’étais prête à suivre au bout du monde, et le lendemain elle prétendait m’obliger à coucher dans le même lit qu’un étranger dont j’ignorais tout et qui ne m’inspirait que de la terreur. « 
Massoumeh, seize ans, n’a qu’un désir : poursuivre ses études. Un rêve accessible aux filles depuis que le shah a modernisé l’Iran. Mais quand ses frères découvrent qu’elle vit une histoire d’amour, très innocente, avec un voisin, ils la marient à un homme qu’elle ne connaît pas et n’a même jamais vu. D’abord désespérée, Massoumeh se rebelle et prend son existence en main.
Ce roman d’une femme déterminée qui affronte son destin dans une société en plein bouleversement a connu le succès dans le monde entier.

Mon Avis

 

Écrire un livre sur le vécu, qu’une femme musulmane vit en Iran et mettre en plein jour tous les sujets tabous qu’on aimerait ne pas dire, ne pas faire savoir aux autres pays, voilà ce que l’auteur nous met en pleine face : la vie d’une femme en Iran.

En tant que femmes occidentales, nous avons toutes la liberté, l’accès à l’éducation, etc.

Et c’est là que ce genre de livre nous fait voir la réalité en face et nous met une claque à chaque page tournée. Comment ne pas plonger dans cette histoire, dans la tragédie, l’aspect religieux, le retournement communisme que vit son mari en cachette, tellement imprégner dans l’histoire qu’on en sort essouffler à la fin!

J’ai été très touchée par le courage de cette femme qui subit tout du début à la fin. Elle vit l’histoire du temps de Shah. Je me suis mise à la place de cette femme qui paraît si fragile avec le rêve de vivre sa vie de femme, d’étudier et qui à cause des traditions et de sa famille dont l’éducation est si dure, elle n’est pas aidée avec ses frères qui sont sans pitié avec elle.

Vous serez captivé, énervé, triste et d’autres d’émotions qui feront vous dire à la fin, WAW .

Je vous le conseille vivement, une prise de conscience qui fait du bien.

 

 Infos 

 

  • Auteur :  Parinoush Saniee

  • Editeur :  Robert Laffont

  • Date de parution:  Janvier 2015

  • Broché: 560 pages

 

Publicités

Une réflexion sur “Le voile de Téhéran

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s