Esprits libres: Mindjack t1

RésuméEsprits libres: Mindjack t1 par [Quinn, Susan Kaye]

 

Quand tout un chacun peut lire dans l’esprit des autres, il devient dangereux de garder un secret.

A seize ans, Kira Moore n’est qu’une Zéro, quelqu’un qui ne peut lire dans les pensées des autres, et dont les autres ne peuvent pas lire les pensées non plus. Les gens comme elle sont des parias à qui on ne peut faire confiance, ce qui ne lui laisse aucune chance d’avenir avec Raf, le meilleur ami télépathe dont elle est amoureuse en secret.

Mais lorsqu’elle prend le contrôle de l’esprit de Raf par accident et manque de le tuer, Kira tente de cacher ce nouveau pouvoir qui l’effraie à sa famille, ainsi qu’à Raf lui-même, dont la méfiance grandit chaque jour un peu plus. Mais les mensonges ne font que se resserrer autour d’elle, l’entraînant au plus profond du monde caché des mindjackers, où prendre le contrôle des gens qu’elle aime n’est que le début de la longue liste des choix mortels qui l’attendent.

 

Avis

 

La violence de certains passages peuvent heurter certains jeunes lecteurs.

Ce premier tome a ce qu’il faut pour que l’on puisse accrocher l’univers spécial, une héroïne digne d’une Wonder Woman, l’écriture simple et fluide. Sachant que je n’ai pas de livre en Young Adult, c’est une première de lire ce genre de livre, je n’en suis pas très fan. J’ai eu du mal à me mettre rapidement dans l’histoire.

Mais j’ai, tout de même, voulu le lire du début à la fin. Celui-ci me fait penser aux univers déjà bien répandus tel que Hunger Games, In The After, etc. Je n’avais pas accroché aussi d’ailleurs à ces fameux bouquins phénomène, où pour chaque livre une histoire qui sonne comme déjà entendue, un ado qui comprend qu’il est différent et veut changer les choses ou bien sauver les personnes comme eux.

Pour revenir à l’histoire en elle-même, l’intrigue est bien pensée, car ce n’est pas la machine le danger pour cette fois-ci, mais nos esprits, et cela bouleverse la mise en situation pour le lecteur.

Susan Kaye Quinn a réussit à nous mettre dans le domaine de l’informatique et de l’esprit humain qui se conjugue ensemble dans ce roman, le duo est bien pensé.

Le personnage de Kira en particulier est réfléchi, plein de doutes, elle aime apprendre. Elle a un fort caractère qui ne cesse d’évoluer tout au long du livre.

C’est un tome 1, donc il faut présenter l’univers, que l’intrigue se mette en route et qu’on voit où l’auteur veut en venir. Il y a donc des moments addictifs où les pages se tournent à une vitesse folle. Et d’autres passages plus dans la réflexion ou dans la description qui ralentissent le récit. Certaines scènes auraient dû d’ailleurs être coupées pour amener plus de dynamisme.

La narration à la première personne apporte un truc en plus dans cette société. Et on découvre comme Kira, la « société » des Mindjacks. Pour ce qui est de l’univers au premier abord, on pense que c’est un monde où seulement deux catégories de personnes s’y mêlent. Pourtant, une 3e fait son apparition, celle des Mindjack.

Je conseillerais ce livre aux personnes, fan du style de livre tel que Hunger Games, Divergents et de Young Adult.

Infos

 

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1531 KB
  • Nombre de pages de l’édition imprimée : 340 pages
  • Editeur : MxM Bookmark
  • Sortie (27 septembre 2016)

 

Publicités

Une réflexion sur “Esprits libres: Mindjack t1

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s