Brice 3

Synopsis 

Brice 3 : Affiche

Brice est de retour. Le monde a changé, mais pas lui. Quand son meilleur ami, Marius, l’appelle à l’aide, il part dans une grande aventure à l’autre bout du monde… Les voyages forment la « jaunesse » mais restera-t-il le roi de la casse ?

 

Mon avis

 

 

Retrouvez le personnage, les premières minutes c’est assez sympa d’autant que Dujardin garde son rôle à la perfection ! Brice a quoi qu’il en soit fracassé les entrées pour son retour en salles !

Mais voilà que rapidement, le film tire en longueur et lourdeur, beaucoup d’éléments du premier volet sont reprit, même si on ne retombe pas ici dans le « réchauffé » et heureusement… 

Bien que le « personnage » et son univers soit exploité comme il faut à tel point qu’il lui on fait un double.

Mais il y a eu un travail d’écriture et un scénario assez abouti malgré tout. Avec en prime, un message.. en traitant de l’amitié et de la remise en question.

 Le premier numéro étant très réussi ,mais pourtant suffisant, la question était de savoir si ce renouveau poursuivrait la lancée. Alors, si au début on s’amuse un peu, tout cela tourne très vite en rond.

On sent que le scénario part dans tous les sens pour trouver prétexte aux pitreries de Brice et qu’il tient finalement sur un ticket de métro.

Bon d’accord la  scène finale lors du concours de la casse est assez très bien,  sur la répartie, les jeux de mots et le double jeu de Jean Dujardin. Bravo ! Maintenant, l’enchaînement des péripéties sont trop légères à mon goût !

On ne va pas se mentir, il y a quelques excellents gags et répliques qui font mouche parsemés tout au long du film. De bons jeux de mots qui, ajoutés à la bêtise naïve et les mimiques du personnage principal, nous obligeons à sourire voir franchement éclater de rire.

Le premier film, sans être un chef-d’œuvre, présentait un personnage sympathique et novateur tout en nous surprenant, ce que ce nouvel opus en dépit des efforts faits ne parvient jamais y refaire de même.

On a le surf, le soleil, les voyages, quelques scènes de mangas... et les gros pouces de Marius, bon tout n’est pas réussi.

Dujardin s’est fait plaisir et, puis on a l’impression d’une série de sketches. On se surprend à rire aux blagues déjà entendues dans le premier.

Ce n’est pas raté mais, il est juste destiné à un type de public particulier, qui est friand de cet humour bêta. A réservé aux amateurs donc, tant la comédie est un art particulier et subjectif.

 

 

Infos

 

Date de sortie : 19 octobre 2016
Durée : (1h 35min)
De:  James Huth
Avec:  Jean Dujardin, Clovis Cornillac, Bruno Salomone
Genre : Comédie
Nationalité Français
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s