L’été du Grand Brûle

Résumé

 

 

L’été du Grand Brûle est la chronique des événements qui se sont déroulés au cours de l’été 1944, dans un petit village du Revermont, aux confins de l’Ain et du Jura. Pris en tenaille entre les troupes allemandes, la milice et les maquisards, deux médecins persistent à respecter leur serment d’Hippocrate en soignant quiconque le nécessite, au mépris des risques que cela entraîne. Bien malgré eux, ils se retrouvent entraînés dans des événements qui les dépassent. Leur petite histoire se mêle à des faits bien réels qui ont marqué le département de l’Ain au cours de ces terribles années de guerre.

« Le Grand Brûle » est le nom donné à une opération de représailles de l’armée allemande, pendant le mois de juillet 1944, au cours de laquelle plusieurs centaines de maisons furent incendiées dans les cantons de Treffort et de Coligny

Avis

 

Merci aux éditions Baudelaire pour l’envoi.

Voilà un livre fort enrichissant et vraiment intéressant.

Nous avons encore tant de choses à savoir sur les guerres qui se sont déroulées. Ici, l’auteur retrace les événements de l’été 1944. Celle du grand brûlé.

Il fait référence à cette opération donnée, car les Allemands ont brulé bon nombre de maisons et tant d’autres choses à ce moment-là. Ce qui a laissé des dommages considérables dans les petits villages de Treffort et de Coligny.

En ayant fait quelques recherches, j’ai pu comprendre que le roman retrace bien des faits réels et ça, c’est ce qu’il y a de mieux. C’est fort et prenant, il faut se laisser porter par l’histoire pour imaginer l’horreur de la guerre.

Nous avons deux médecins à travers qui nous allons pouvoir constater l’emprise des Allemands face aux Français, les blessés, les morts, l’état psychologique d’un soldat ou du personnel médical.

Ce qui m’a plu dans ce roman, c’est le fait qu’il y ait beaucoup de dialogues entre les personnages et pour une lecture historique, c’est un plus qui rend cela plus divertissant.

L’auteur a su expliquer remarquablement les épisodes douloureux de cette fin de guerre jusqu’au moment de la libération. C’est fluide, bien écrit, et précis.

 

 

Infos

 

Aux Éditions Baudelaire

Prix : 19 €

De Jacques BUSSILLET

Broché: 218 pages

 

Publicités

2 réflexions sur “L’été du Grand Brûle

  1. Il y a longtemps que je n’ai pas lu de romans sur la seconde guerre mondiale, tu me donnes envie de m’y replonger. C’est toujours plus poignant quand on sait que c’est tiré de faits réels.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s